fbpx
كل ما يهم الفلاحة في الجزائر

FERTILISATION AZOTÉE, PHOSPHATÉE ET POTASSIQUE DES CEREALES

FERTILISATION AZOTÉE, PHOSPHATÉE ET POTASSIQUE DES CEREALES

I- Importance de la fertilisation des céréales

Les zones céréalières du Nord de l’Algérie sont caractérisés par un faible taux de matière organique  et un taux élevé de calcaire et d’alcalinité ce qui pose des problèmes à la fertilisation phosphatée des céréales. En effet, il faut savoir que la plante absorbe le phosphore sous la forme H2PO4- or cette forme n’est importante dans la solution du sol qu’au pH compris entre 5 et 7.

La fertilisation même en conditions de cultures pluviales permet  d’utiliser de manière optimale l’eau qui est souvent un élément rare dans la majorité des zones de production céréalières. Ainsi, un  sol  bien pourvu en éléments nutritifs favorise le  développement des jeunes plantes et la croissance des racines ce qui permet à la plante d’explorer le sous sol  humide.

Il n’est pas à démontrer  que pour se développer la plante doit disposer dan son environnement les éléments nécessaires à la constitutionnel  de son tissu.

L’utilisation des engrais est indispensable pour suppléer aux insuffisances du sol en sels minéraux nécessaires à la nutrition des plantes;

Les éléments NPK sont les principaux éléments fertilisants indispensables au développement des espèces de grandes cultures  et sont apportés par les engrais.

L’effet synergique, de ces trois éléments est à la base de  toute amélioration de la productivité des grandes cultures notamment les céréales.  L’importance et le rôle de ces éléments dans l’alimentation minérale se  résume  dans ce qui suit:

L’azote :

En tant qu’élément consommé en grande quantité par les plantes, l’azote rentre dans la composition des protéines et du chlorophylle. Il est de ce fait  un élément essentiel dans la croissance et l’activité photosynthétique. Il joue un rôle important dans l’augmentation de la masse végétale à travers l’augmentation du volume des feuilles  et de la tige.

Source: ITGC – INSTITUT TECHNIQUE DES GRANDES CULTURES

Le phosphore:

Il constitue 2 à 10% de la matière sèche des végétaux. Le phosphore est absorbé par la plante sous la forme ortho- phosphate H2PO4-. Celui-ci participe aux métabolismes  des constituants fondamentaux de la cellule (noyau) autrement dit à la croissance. Il favorise le développement du système racinaire au début de la végétation et augmente ainsi la résistance à la sécheresse. Comme il augmente la précocité de la culture ce qui permet de diminuer le risque d’échaudage.

Le potassium:

Il permet l’amélioration de la rigidité des tiges ce qui permet à la culture de résister à la verse. Il permet également à la plante de résister à la sécheresse par le rôle que joue le potassium dans la régulation de la dynamique de l’eau dans la plante.  Comme il améliore  la résistance aux maladies cryptogamiques 

Les effets de carences en éléments majeurs se manifestent par :

Pour l’azote : les feuilles jaunissent et les premiers symptômes apparaissent sur les feuilles les plus âgées ce qui réduit la masse végétal verte  nécessaire pour l’élaboration du rendement.

Pour le phosphore : Reduction de l’enracinement et ralentissement de la croissance ce qui induit un retard dans la floraison et la maturité ainsi que réduction de la productivité.

Pour la potasse : Une sensibilité accrue aux maladies et à la sécheresse et une réduction dans la qualité  du grain produit.

II- Les besoins des  céréales en éléments fertilisants

L’objectif de la fertilisation est de créer ou maintenir dans le sol un milieu physique et chimique apte à assurer la nutrition des plantes cultivées dans le but d’améliorer la quantité et la qualité des produits récoltés

Pour réussir l’opération fertilisation il faut tenir compte des paramètres énumérés ci-dessous:

  1. Etage bioclimatique: humide, subhumide, semi aride et aride
  2. Potentiel de la zone: objectif rendement
  3. Besoins de la culture; en éléments nutritionnels
  4. Caractéristiques du sol: Texture, CEC, pH, calcaire et MO
  5. Dynamique des éléments majeurs: interaction et synergie

Les besoins globaux des cultures en éléments fertilisants sont calculés suivant la formule suivante: 

Pour l’azote

Le blé dur est une espèce plus exigeante que le blé tendre et l’orge en azote ses besoins en cet  élément pour produire un quintal de grain sont de l’ordre de 3.5kg/q  

 

besoins en azote pour produire 1q de grain

Blé dur

Blé tendre

Orge

Triticale

Avoine

3,5

3

2,4

3

2,5

 

Formule de calcul des besoins totaux en unités fertilisantes:

Les besoins totaux en azote en unités fertilisantes sont calculés sur la base de la formule suivante:

BUF=OR x BN

 

BUF: Besoins en unités fertilisantes

OR: Objectif de rendement (selon la potentialité de la zone)

BN: Besoins en azote pour produire 1quintal de grain (tableau ci-dessus)

Besoins en unités fertilisantes

Zones

Etage bioclimatique

Objectif de rendement (q/ha)

Blé dur

Blé tendre

Orge

Triticale

Avoine

>600mm

Humide/Sub Humide

40-50

140-175

120-150

96-120

120-150

100-125

400-600mm

Semi Aride

20-30

70-105

60-90

48-72

60-90

50-75

300-400mm

10-15

 

24-36

30-45

25-37,5

 

 

Formule de calcul des besoins totaux en engrais:

Les besoins totaux en engrais sont calculés sur la base de la formule suivante:

 

Exemple: Urée 46%

 

Zones

Cultures

Objectif de rendement

Besoins en unités fertilisante par objectif de rendement

Besoins en engrais par objectif de rendement (Kg)

UREE 46%

>600mm

Blé dur

40

140

304,35

50

175

380,43

400-600mm

20

70

152,17

30

105

228,26

>600mm

Blé tendre

40

120

260,87

50

150

326,09

400-600mm

20

60

130,43

30

90

195,65

>600mm

Orge

40

96

208,70

50

120

260,87

400-600mm

20

48

104,35

30

72

156,52

300-400mm

10

24

52,17

15

36

78,26

 

Pour le phosphore

 

besoins en phosphore pour produire 1q de grain

Blé dur

Blé tendre

Orge

Triticale

Avoine

1.5

1.2

1.1

1.2

1.1

 

Formule de calcul des besoins totaux en unités fertilisantes:

Les besoins totaux en phosphore en unités fertilisantes sont calculés sur la base de la formule suivante:

 

BUF=OR x BN

 

BUF: Besoins en unités fertilisantes

OR: Objectif de rendement (selon la potentialité de la zone)

BN: Besoins en phosphore pour produire 1quintal de grain (tableau ci-dessus)

 

Par rapport à un objectif de rendements, les besoins en phosphore en relation avec les zones  de culture se présentent comme suit :

 

Besoins en unités fertilisantes

Zones

Etage bioclimatique

Objectif de rendement (q/ha)

Blé dur

Blé tendre

Orge

Triticale

Avoine

>600mm

Humide/Sub Humide

40-50

60-75

48-60

44-55

48-60

44-55

400-600mm

Semi Aride

20-30

30-45

24-36

22-33

24-36

22-33

300-400mm

10-15

11-16,5

12-18

 

Formule de calcul des besoins totaux en engrais:

Les besoins totaux en engrais sont calculés sur la base de la formule suivante:

 Exemple:

Zones

Cultures

Objectif de rendement

Besoins en unités fertilisante par objectif de rendement

Besoins en engrais par objectif de rendement et par type d’engrais (kg)

MAP 12-52

TSP 46%

FOSFACTYL 3-22

PK 20 25

WEATFER 8-36-15

>600mm

Blé dur

40

60

115,38

86,96

272,73

240

166,67

50

75

144,23

108,70

340,91

300

208,33

400-600

20

30

57,69

43,48

136,36

120

83,33

30

45

86,54

65,22

204,55

180

125,00

>600mm

Blé tendre

40

72

138,46

156,52

327,27

288

200,00

50

90

173,08

195,65

409,09

360

250,00

400-600

20

36

69,23

78,26

163,64

144

100,00

30

54

103,85

117,39

245,45

216

150,00

>600mm

Orge

40

44

84,62

95,65

200,00

176

122,22

50

55

105,77

119,57

250,00

220

152,78

400-600

20

22

42,31

47,83

100,00

88

61,11

30

33

63,46

71,74

150,00

132

91,67

300-400

10

11

19,23

23,91

50,00

44

30,56

15

16,5

28,85

35,87

75,00

66

45,83

 

Pour la potasse

Les blés et l’orge sont des espèces relativement moins exigeantes en  potassium. Les besoins pour produire 01 quintal de grain varient entre 1.5 à 2 unités et ce en fonction des variétés.

 

besoins en potassium pour produire 1q de grain

Blé dur

Blé tendre

Orge

Triticale

Avoine

1.5

1.2

1.1

1.2

1.1

 

Formule de calcul des besoins totaux en unités fertilisantes:

Les besoins totaux en phosphore en unités fertilisantes sont calculés sur la base de la formule suivante:

BUF=OR x BN

 

BUF: Besoins en unités fertilisantes

OR: Objectif de rendement (selon la potentialité de la zone)

BN: Besoins en phosphore pour produire 1quintal de grain (tableau ci-dessus)

Par rapport à un objectif de rendements, les besoins en potassium en relation avec les zones  de culture se présentent comme suit :

 

Besoins en unités fertilisantes

Zones

Etage bioclimatique

Objectif de rendement (q/ha)

Blé dur

Blé tendre

Orge

Triticale

Avoine

>600mm

Humide/Sub Humide

40-50

72-90

68-85

84-105

64-80

84-105

400-600mm

Semi Aride

20-30

36-54

34-51

42-63

32-48

42-63

300-400mm

10-15

 

21-31,5

16-24

 

Formule de calcul des besoins totaux en engrais:

Les besoins totaux en engrais sont calculés sur la base de la formule suivante: 

Exemple: SULFATE DE K 50%

Zones

Cultures

Objectif de rendement

Besoins en unités fertilisante par objectif de rendement

Besoins en engrais par objectif de rendement et par type d’engrais (kg)

SULFATE DE K 50%

>600mm

Blé dur

40

72

144

50

90

180

400-600

20

36

72

30

54

108

>600mm

Blé tendre

40

68

136

50

85

170

400-600

20

34

68

30

51

102

>600mm

Orge

40

84

168

50

105

210

400-600

20

42

84

30

63

126

300-400

10

21

42

15

31,5

63

 

LES ENGRAIS EXPERIMENTES PAR l’ITGC POUR LA CEREALICULTURE ET LEURS CARACTERISTIQUES

ENGRAIS AZOTES

Engrais

Dosage

Caractéristiques

Urée 46%

 

azote uréique:46%

Volatilisation et lessivage rapide;

Nécessite beaucoup d’eau;

Nécessite une activité microbienne intense;

Nécessite la présence de diastase microbienne d’où exigence d’une bonne richesse du sol en matière organique

Peu adapté aux céréales en comparaison avec le sulfate d’ammonium;

Non adapté à toutes les zones agro – pédologiques

Sulfate d’ammonium 21%**

Azote : 21 %

Soufre : 24%

-Engrais fixé énergiquement par le pouvoir adsorbant du sol

-Engrais acidifiant

Ammonitrate  33,5 %    

NH4 NO3

N = 33,5 %

 son action  est spectaculaire (coup de fouet) pour les céréales. (interdit d’utilisation).

UAN 28 ou 32%

(Urée Ammonitrate liquide)

 

Azote totale:32% dont

Azote nitrique:7.8%

Azote ammoniacal.7.8%

Azote uréique.16.4%

Efficace selon l’expérimentation;

Déconseillé en sols légers avec une forte irrigation.

Convient aux céréales

Riche en azote

Possibilités d’association avec un herbicide applicable au stade jeune de la plante

Sulfan

Azote totale:24%

dont

Azote nitrique:12%

Azote ammoniacal:12%

Anydre sulfurique(SO3):9%

Assure une meilleure absorption car :

Contient deux formes d’azote (nitrique et ammoniacal) ce qui permet une absorption rapide et progressive dans le temps

Moins de perte d’azote par volatilisation

Engrais enrichie en soufre

 

 

ENGRAIS  PHOSPHATES

Engrais

Dosage

Caractéristiques

SSP 20%

(Super simple phosphate

 

P2o5 TOTAL:20%

P2O5 soluble: 18.9%

P2O5 assimilable:16%

SOUFRE:14.02%

Apport de soufre;

Excellent pour les sols calcaires a cause de son PH;

Meilleure assimilation par la plante;

Faible fixation par le calcaire;

Présent sous 02 formes (poudre, granulé) lui permettant une souplesse d’utilisation;

Riche en oligo-éléments. Moins riche en Phosphore par rapport au TSP;

Adapter à tous les  sols  basiques et calcaires;

Adapter aux différents étages bioclimatiques

 

TSP 46%

(Triple super phosphate)

 

P2O5 total:46%

P2O5 soluble: 38%

P2O5 assimilable:39.5%

Favorable lorsqu’il est apporté au semis

Efficace sur sol acide (PH > 5.5)

 

 

DAP 18- 46.0

(Di-Ammonium)

 

Azote:18%

Phosphore:46%

Favorable comme engrais de fond

 

 

 

MAP

Mono mmoniumphosphate

Azote ammmoniacal:12%

P2O5:52%

PH:4.5

Engrais binaire, riche en phosphore et contient de l’azote ammoniacal

Solubilité très élevée

Engrais acidifiant (pH bas)

Assimilable en présence du calcaire.

FOSFACTYL

Azote:3%, P2O5:22%

Soufre:18%

Engrais de fond pour céréales

 

 

Les commentaires sont fermés.