Sols Algériens et Fertilisation

0
116
Sols Algériens et Fertilisation
Sols Algériens et Fertilisation

Contents

Sols Algériens et Fertilisation

Sols Algériens et Fertilisation
Sols Algériens et Fertilisation

Introduction :

Durant de nombreuses années, la fertilisation est restée archaïque en Algérie. Peu de produits étaient utilisés. Peu d’analyses des sols algériens étaient faites. Les rares exceptions ont été les exploitations d’agriculteurs leaders dans le nord et dans la région d’Ain Oussera, là ou les agriculteurs étaient confrontés à des nombreux problèmes de nutrition, générant de nombreuses carences.

Le peu de produits disponibles, sur un marché monopolisé pendant de nombreuses années par une société nationale, ne correspondaient pas aux besoins des sols algériens et des cultures. Les formes d’éléments (L’azote et le phosphore, par exemple), étaient soit facilement lessivables soit indisponibles car non assimilables par des sols qui ont des particularités spécifiques à L’Algérie.

Quelles sont les particularités des sols algériens? On peut les retrouver par ailleurs dans de nombreux pays dans le pourtour méditerranéen.

Les sols Algériens :

Les sols algériens sont caractérisés par :

Un pH élevé, selon les analyses du sol et la carte des pH de la FAO. La plupart des sols algériens sont calcaires avec un pH supérieur à 8. Une grande partie des hauts plateaux, des régions steppiques et du sud ont un pH supérieur à 7,3. Seules quelques régions du nord ont un pH correct se situant entre 5,5 et 7.

Or, la relation entre l’acidité du sol et la disponibilité des éléments est directe. Dans les sols calcaires ou à pH élevés les éléments fertilisants sont bloqués (P, K, Fe, B, Zn, Mn), voire même rétrogradés vers des formes Irréversibles.

Le calcaire fixe le phosphore, le potassium et les oligo-éléments les rendant indisponibles même si on les apporte ou existent dans le sol. Le complexe argilo-humique est saturé en ca++ rendant indisponibles les sites d’échanges nécessaires à une fixation puis une libération dans la solution du sol. La CEC est très faible.

La matière organique :

Les sols algériens ont un taux de matière organique très faible. Le complexe est faible en humus, d’où une faible rétention d’eau et d’éléments fertilisants. Les éléments sont facilement lessivés : azote, soufre, magnésie etc… lorsqu’ils ne sont pas bloqués ou rétrogradés. L’absence de matière organique induit une faible activité biologique et une mauvaise CEC.

La salinité :

Dans certaines régions (Relizane, Biskra, M’sila,……..) le taux de salinité est élevé, le sodium concurrence les autres éléments, les empêche de se fixer sur un complexe saturé en Na+. Le Sodium est plus facilement assimilé, il crée une phytotoxicité importante qui empêche le développement des cultures.

Les Engrais qui étaient proposés :

Principalement du NPK de type 1.1.1, à l’exemple du 15.15.15. L’équilibre de ces formules ne correspond pas aux besoins des cultures. Ce sont des formules passe partout. Les éléments qui la composent (Phosphate peu soluble et Azote nitrique) ne sont pas adaptés aux besoins des sols et climats algériens. Certains produits, très utilisés à l’ouest du pays, contiennent du chlorure de potassium qui aggrave lourdement la salinité.

La culture des céréales est longtemps restée le parent pauvre de la fertilisation. Notre pays est encore l’un des rares à utiliser le TSP en nutrition phosphatée. Cette forme est quasi-totalement abandonnée dans tous les pays du monde, à l’exception du Brésil et de certaines régions du nord de l’Europe dont les sols sont acides ce qui permet de rendre assimilable toutes formes de phosphates. En plus de contenir un phosphore peu soluble, le TSP, produit obtenu par l’association du phosphate brut et de l’acide phosphorique, apporte beaucoup de calcium à nos sols qui en sont fortement pourvus contribuant ainsi à accentuer l’alcalinité.

Le Di ou Mono ammonium phosphate (DAP et MAP) a partout remplacé les super phosphates simples (SSP) et triple (TSP) dans la nutrition phosphatée des céréales.

Sur la base de ces connaissances, nous avons décidé de développer de nouveaux produits adaptés aux cultures et conditions algériennes. Comment et lesquels?

En introduisant des produits ayant :

  • Un fort pouvoir acidifiant pour chasser le calcium su sol.
  • Un phosphore soluble sous forme acide phosphorique
  • Un azote ammoniacal, avec un fort pouvoir acidifiant et qui libère progressivement l’élément nutritif contrairement à l’azote nitrique qui est absorbé ou rapidement lessivé.
  • Un équilibre des éléments afin de n’utiliser que les quantités dont les cultures ont besoin et éviter le gaspillage d’éléments qui coûtent cher.

Nous avons introduit différentes formules, basés sur ces critères et pour les principales spéculations cultivées en Algérie :

Céréales :

introduction du mono ammonium phosphate et du sulfate d’ammoniaque granulé, après des essais réalisés en collaboration avec l’ITGC et des agricultures leaders de la région de Constantine.

Introduction du fertilisant pour les déférentes culture mise en place, un engrais spécial céréales contenant les 3 éléments nutritifs et répondant aux besoins spécifiques de cette culture

Pomme de terre :

Introduction du fertilisant (8.10.30), une formule adaptée à cette culture et qui permet d’économiser des éléments nutritifs et de l’argent. Une tonne de fertilisant bien choisis suffit largement pour fertiliser un Ha de pomme de terre contre deux tonnes de 15 15 15.

Cultures légumières :

pour les cultures légumières il faux assuré une formule qui répond aux besoins de nombreuses cultures et qui permet également d’économiser des éléments et de l’argent.

Tous ces engrais sont formulés à partir de matières premières solubles, ne contenant pas de chlore. En outre tous les éléments contenus dans ces formules ont un fort pouvoir acidifiant participant à abaisser le pH au niveau de la rhizosphère, à libérer des éléments bloqués et facilitant l’assimilation des éléments apportés. L’azote de ces formules est ammoniacal, offrant une libération lente et une fertilisation continue en azote.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.