AUX RESPONSABLES DU SECTEUR AGRICOL ALGÉRIEN!!!

0
135
AUX RESPONSABLES DU SECTEUR AGRICOL ALGÉRIEN
AUX RESPONSABLES DU SECTEUR AGRICOL ALGÉRIEN

AUX RESPONSABLES DU SECTEUR AGRICOL A L’OCCASION DE LA JOURNÉE NATIONALE DE LA VULGARISATION

AUX RESPONSABLES DU SECTEUR AGRICOL ALGÉRIEN
AUX RESPONSABLES DU SECTEUR AGRICOL ALGÉRIEN

Après les philosophes. Historiens. Géographes et les scientifiques de tout bord la parole est aux agronomes pour nourrir la population mondiale en constante évolution notamment par la recherche agronomique. création des nouveaux cultivars résistants a tous les prédateurs et aux aléas ou malheureusement cette dernière est INOPÉRANTE chez nous ainsi que la transmission de ces sciences par des agents de développement nommés VULGARISATEURS et sur cette frange de personnels a qui est adressée mon intervention mais avant cela je vous demande de bien vouloir excuser ma témérité étant cartésien et surtout ne me pas accusez d avoir porté atteinte au moral et a la démobilisation de L encadrement technique exerçant sous votre tutelle Est ce que notre secteur dispose t il de deux mille agents remplissant les critères suivants !

– Disposant d une longue expérience sur le terrain ! Polyvalent maîtrisant toutes les spéculations et les systèmes de production !

– Ont ils L amour la passion et la motivation pour exercer ce noble métier sachant que la majorité de ces cadres sont devenus agronomes par erreur ou par orientation !

– Doivent jouir d un sens d observations de la critique et de la proposition souhaitable et concrétisable.

– doivent se déplacer périodiquement sur le terrain pour constater et recenser les blocages de la production au niveau de sa zone !

– il doit subir des stages de perfectionnement cyclique !

– tous les moyens doivent être mis a sa disposition (internet documentation surtout ceux relatifs aux produits les catalogues de variétés de toutes les espèces actualisées etc.!

– et c est a lui qu’échoit L honneur de soumettre les thèmes de vulgarisation et non pas a la tutelle

SANS ces critères AUCUN AGENT ne peut se TARGUER d être VULGARISATEUR Mais le hic me diriez vous ou va t il acquérir la pratique? car les structures censés être le tremplin du savoir ( fermes pilotes) ont étés clochardisées surtout après leurs cession aux holding ainsi que les instituts de développement ou seul ITGC (INSTITUT TECHNIQUE DES GRANDES CULTURES) émerge du lot malgré le départ massif de ces cadres les autres sont MORIBONDS surtout INRA (Institut National de la Recherche Agronomique d’Algérie) et ITAF (Institut Technique de l’Arboriculture Fruitière et de la Vigne) ou j ai eu L occasion de visiter son parc a bois c est écœurant une vraie désolation actuellement la politique prôné ou adopté en matière de vulgarisation n a pas donné les résultats escomptés a titre d’exemple:

(2) Depuis 1982 le thème réglage de la MB est reconduit chaque année mais les pertes sur champs subsistent encore et toute l’Algérie est verdoyante

L’autre exemple concerne L alimentation du cheptel bovin je vous cite L exemple de la wilaya de SÉTIF considéré comme bassin laitier par excellence ou j ai exercé 25 années Saviez vous que on importe du fourrage vert le SORGHO et d où svp d’ELGOLEA et subventionné par les pouvoirs publics c est hilarant combien y a t il de fosses d ensilage peut être une dizaine et quels sont les superficies réservée au SORGHO et a la luzerne si on arrive pas a convaincre L éleveur de produire du sorgho a la place du mais ou autres ?????
Bcp d autres nouvelles techniques introduites par??? Sont méconnues par notre encadrement tels que !

  • Densification des vergers (agrumes oliviers pommiers) !
  • Greffage des solanacées et cucurbitacée technique introduite depuis plus de dix ans !
    ceci étant certes il y a des satisfactions et des prouesses qui ont étés réalisées a savoir !
    La généralisation de L’irrigation gouttes goutte
  • Dans la plasticulture en quantité et qualité !!
  • Dans la viticulture (introduction du nouveau cépage ainsi que leur conduite)
    Sur ce les pouvoirs publics doivent laisser L initiative aux agronomes pour au moins atteindre L autosuffisance en céréales et légumes secs qui est a notre portée il suffit d une volonté politique et peu de moyens

Par contre pour le lait et les petites semences un travail de longue haleine nous attend concernant les semences de pomme de terre je vous conjure de ne plus parler d autosuffisances et de suspension des importations comme L avait annoncé les deux précédents ministres nous les réduirons certes je saisis cet espace pour leur infirmer leurs chimère car aucun pays au monde n importe pas de la semence de PT y compris la Hollande qui détient 40% du marché mondial.

Mes vifs remerciements a tous ceux qui ont eus la patience de me lire et bienvenue aux critiques qu’elles soient acerbes ou objectives.

Auteur: Hocine Bouzid



Suivez Nous sur: Facebook, Twitter, Pintesrest

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.