Conception des Projets PPDRI en Algérie

0
70
Conception des Projets PPDRI dans le cadre de développement agricole et rural en Algérie
Conception des Projets PPDRI dans le cadre de développement agricole et rural en Algérie

Contents

Conception des Projets PPDRI dans le cadre de développement agricole et rural en Algérie

Conception des Projets PPDRI dans le cadre de développement agricole et rural en Algérie
Conception des Projets PPDRI dans le cadre de développement agricole et rural en Algérie

Projets PPDRI. 

La Politique de Renouveau Rurale (PRR) :

  1. Les principes généraux de la Politique de Renouveau Rurale (PRR) :

Le Renouveau Rural, projeté dans le cadre d’une politique nationale, construite dans l’interactivité avec l’ensemble des acteurs (locaux et nationaux), vise le renouvellement de la vision du monde rural et de sa projection dans le futur (synonyme d’avenir et de potentialités à découvrir) à travers des soutiens forts :

politiques, économiques et sociales par l’introduction, notamment, de nouvelles approches et méthodes d’encadrement, d’accompagnement et de renforcement des capacités des populations et des institutions engagées dans cette politique territoriale.

La Politique de Renouveau Rurale est mise en œuvre à travers les Programmes de Développement Rural Intégrés des Wilayas (PPDRIW) construits par 4 programmes (Conservation des Ecosystèmes Naturels « CEN », Lutte Contre la Désertification  « LCD », Gestion et Réhabilitation du Patrimoine Forestier « GRPF » et Protection des Bassins Versons  «  PBV » ) par objectif.

Chaque programme par objectif agrège des PPDRI montés autour des 4 thèmes fédérateurs suivants :

  • Modernisation et/ou réhabilitation d’un village ou d’un K’sar : amélioration de la qualité et des conditions de vie en milieu rural;
  • Implication du secteur de l’habitat
  • Soutien à l’alphabétisation
  • Diversification des activités économiques en milieu rural : (économie locale, commercialisation, valorisation des produits locaux, petit et moyen entreprise  (PME), énergies renouvelables, technologies de l’information, de la communication…) et amélioration de l’attractivité du territoire rural (jeunes, retour des populations, nouvelles installations,…);
  • Protection et valorisation des ressources naturelles : forêt, steppe, oasis, montagne, littoral,…;
  • Protection et valorisation du patrimoine rural matériel ou immatériel : produits du terroir, tourisme rural, artisanat, préservation des sites et des produits historiques et culturels, valorisation des sites culturels, des manifestations traditionnelles…
  • Femme rurale: Bénéficiaires artisanat
  • Soutien au développement de l’artisanat
  1. Le PPDRI : outil privilégie de la mise en œuvre de la politique d’intégration et de rationalisation des interventions et des moyens en milieu rural :

Les Projets  PPDRI de Développement Rural Intégrés (PPDRI) sont des projets intégrés fédérateurs construits « du bas vers haut » dans la responsabilité partagée entre les services de l’administration locale, les élus locaux, les citoyens et les organisations rurales.

Ils fédèrent les objectifs des programmes de l’Etat, et met en synergie les politiques sectorielles existantes, pour accompagner la dynamique territoriale dans un processus durable, économique viable et socialement acceptable.

Le projet PPDRI est l’espace où se construit le partenariat entre le public (financement des investissements à usage collectif) et le privé (les investissements à usage individuel),

il mobilise les services publics, les porteurs de projets et les entreprises..

Il mutualise les compétences des acteurs locaux (agents des secteurs de l’administration et personnes qualifiées) au sein d’une cellule d’animation, pilotée par le Chef de Daïra pour accompagner les porteurs de projet dans leur démarche de développement social et économique.

Le Projet de Proximité de Développement Rural Intégré (PPDRI), s’entend de tout projet comportant des actions d’accompagnement des populations et des institutions en milieu rural agissant pour l’atteinte d’un objectif commun (thème fédérateur) aux fins :

  • D’améliorer les conditions et la qualité de la vie des populations par la réhabilitation des villages et des K’sours, la promotion d’infrastructures et équipements socio-économiques et culturels à usage collectif ;
  • D’augmenter et de diversifier les revenus des populations par la promotion des petites et moyennes entreprises de production de biens et services ainsi que de la pluriactivité ;
  • D’inciter à l’exploitation rationnelle et à la meilleure valorisation des ressources naturelles et patrimoniales;
  • Renforcer les capacités des institutions et des populations rurales.
  1. Les acteurs des Projets PPDRI

  3.1  Le chef de Daïra:

Le Chef de Daïra coordonne au sein de la Daïra l’ensemble de la mise en œuvre des PPDRI. Il dispose pour cela :

  • du Système National d’Aide à la Décision pour le Développement Durable( Rural et Local) « SNADDR » qui lui permet de connaître l’ensemble des caractéristiques de ses communes, et de définir ainsi les priorités d’intervention.

Il met à disposition des acteurs des PPDRI les informations utiles présentes dans le SNADDR ; il met à jour les bases de données en fonction des projets en cours ou réalisés (suivi évaluation),

  • d’une ou des cellules d’animation rurale (Daïra et/ou commune) désignée par lui même et qu’il préside,
  • Des agents de développement au sein desquels il désignera,
  • pour chaque PPDRI, le facilitateur qui fera équipe avec l’animateur issu de la communauté rurale

3.2  Le  facilitateur

  • Le facilitateur, agent technique de l’administration des forêts, est désigné par le Chef de Daïra en collaboration avec le Conservateur des Forêts, pour être l’interlocuteur des communautés rurales au titre du ‘’dispositif  PPDRI’’.
  • Il est désigné notamment pour sa capacité à remplir les missions qui lui sont dévolues, et se retrouve aussi bien au niveau  de la Conservation des Forêts, qu’à  celui de la Circonscription des Forêts ou du District des Forêts.
  • Il est chargé de suivre le Projet de Proximité de Développement Rural Intégré dans toutes ses phases et ses tâches au profit des populations concernées.

A cet effet:

Il informe et discute avec la communauté rurale sur leurs besoins et préoccupations et participe  au montage et à la formulation des  PPDRI, en fonction:
* des préoccupations de la population et des ressources  existantes,
* l’économie du territoire du projet et son  environnement social,

–  Lors de la formulation du projet :

–  Il veille à assurer le succès et la durabilité  du PPDRI en l’insérant  dans un schéma  territorial cohérent,
–  Il étudie la possibilité de mise en synergie des activités prévues, pour l’amélioration des conditions de vie et de travail,
–  Il étudie le plan de financement possible,

–  Il détermine les impacts prévisionnels du PPDRI,

 –   Avec l’animateur, il constitue le dossier de projet formulé, avec les préoccupations de :
* mobilisation, protection ou valorisation des ressources naturelles,
* promotion des savoir-faire  des populations, amélioration des conditions et de la  qualité de vie des populations  rurales,

* valorisation du patrimoine culturel et historique,
* utilisation future des ouvrages  envisagés, évaluation des coûts des  ouvrages,

–   Avec l’animateur il présente le dossier de projet à la population pour acceptation, puis au Comité Technique de Daïra (CTD) pour confirmation,

 –   Il participe aux travaux du Comité Technique de Wilaya(CTW) dans le cadre  du suivi de son projet.

Aussi, dans le cadre des activités agricoles, il travaille en collaboration directe avec les représentants des services agricoles locaux, notamment le conseiller agricole, et ce en vue d’apporter une réponse aux populations rurales en la matière.

3.3 L’animateur 

L’animateur : Agent privé : Représentant de la communauté rurale dont le rôle est d’animer le projet :

  1. Information en continu de la communauté rurale sur l’avancement du projet,
  2. suivi et accompagnement avec le facilitateur des différentes démarches administratives et techniques nécessaires à l’aboutissement du projet (collectives ou individuelles).
  3. Il peut être désigné un ou plusieurs animateurs au sein de la communauté. On s’attachera dans ce dernier cas à ce qu’une femme puisse être désignée pour suivre les questions relatives à la condition féminine.

3.4 Les banques

  • Les banques (ou organismes de crédit) sont appelées à jouer un rôle déterminant dans la mise en œuvre des PPDRI.
  • Au niveau national : elles sont partenaire financier de la PRR, en particulier en tant que gestionnaires conventionnés des fonds publics destinés au financement de développement agricole et rural.
  • Au niveau local: le représentant de l’agence locale est membre des différentes instances consultatives et de suivi : cellule d’animation, comité technique de Daïra et comité technique de Wilaya.
  • Au niveau individuel des porteurs de projet, l’organisme bancaire reçoit les dossiers individuels, les évalues et décide de la mise en place du financement.
  • A ce titre l’agence locale de la banque peut constituer un guichet unique pour l’accès aux dispositifs publics (ANSEJ, CNAC, PME, FNDIA, FDRMVTC,…).

3.5 La cellule d’animation rurale communale (CARC) :

La cellule d’animation rurale  communale est présidé par le P/APC et regroupe en son sein :

  • les représentants des APC,
  • les représentants de la société civile,
  • les représentants des organisations rurales,
  • les personnalités et leader locaux,
  • les représentants des populations porteurs de projet individuels ou collectifs.

Elle est ouverte également :

  • Aux cellules de proximité mises en place par les services de la solidarité,
  • Aux participants aux projets de développement économique et social (en particulier s’ils sont engagés dans la coopération internationale)
  • Aux associations de lutte contre l’analphabétisme
  • Aux services de la formation professionnelle.
  •   Aux représentants des organismes intermédiaires (ANSEJ, ADS, CNAC,…)
  •   Aux représentants d’organismes de crédits impliqués dans le financement des PPDRI.

En fonction des dimensions de la Daïra, ou des enjeux de développement, le Chef de Daïra peut décider d’instaurer une cellule d’animation à l’échelon communal.

La cellule d’animation rurale a pour mission principale la formalisation du projet PPDRI :

  • Recueillir les idées de projets PPDRI proposés ainsi que les informations nécessaires et relatives au territoire concerné.
  • Favoriser et de coordonner la mobilisation des compétences techniques administratives et financières,
  • Accompagner l’ensemble des différentes phases de mise en œuvre,
  • Enfin suivre et évaluer les projets approuvés.

3.5 Le Comité technique de Wilaya (CTW)

Le comité technique de Wilaya est présidé par le secrétaire général de la Wilaya, qui représente le Wali. Il est composé des Directeurs de l’exécutif directement concernés , des représentants des banques et organismes financiers ainsi que des représentants des organisations professionnelles concernées.

Le comité technique de Wilaya valide le projet au plan technique et financier. Cette validation est consignée dans le procès-verbal de réunion.

3.6  La commission nationale de développement rural (CNDR).

Cette commission a pour missions :

  •  d’analyser les rapports des autorités locales sur les conditions de mise en œuvre de la stratégie nationale de développement durable ;
  •  d’analyser l’impact des processus et des politiques de soutien et proposer les ajustements nécessaires ;
  • de dresser le cas échéant, le bilan des difficultés rencontrées ;
  • de proposer des mesures d’ordre économique ou social au vu de l’évolution l’indice de développement rural durable;
  •  d’élaborer un rapport annuel d’évaluation de la stratégie nationale de développement rural durable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.